la defense la defense la defense la defense

LES INFOS DU BTP

parquet
Parquet en bois
de bout.

LE CLASSEMENT TECHNIQUE DES REVETEMENTS DE SOL

CLASSEMENT D’USAGE PROFESSIONNEL

        • Classe 31 : usage modéré
        • Classe 32 : usage général
        • Classe 33 : usage élevé

APTITUDE A LA CHAISE A ROULETTES

        • A : usage normal
        • B : usage occasionnel

HOMOLOGATION UPEC

Elle permet de repérer les produits les mieux adaptés aux exigences de l’utilisateur et aux contraies d’usage et de s’assurer de la pérennité des caractéristiques d’usage.

Chaque lettre du classement UPEC est assortie d’un indice, qui indique le niveau de performance du revêtement pouvant être associé au classement du local. Un revêtement est apte à l’emploi lorsque le niveau de performance associé à chaque lettre est au moins égal à celui du local à revêtir :

  • U. comme Usure : usure à la marche
  • P. comme Poinçonnement : chute d’objet, déplacement de meubles, chaise à roulettes
  • E. comme Eau : comportement à l’eau
  • C. comme Chimie : Tenue aux produits chimiques.

LE PARQUET

Elément de revêtement, porteur ou non, dont le parement est en bois et permet plusieurs rénovations.
Il peut être fixé rigidement (cloué, collé ou par clips), ou laissé flottant, et peut apporter un complément d’isolation phonique.
On distingue 3 grandes familles de parquets :

  • Parquet en bois massif :
    • Lames à parquets en bois massif
    • Parquets mosaïques (lamelles juxtaposées rive contre rive de façon à constituer un carré)
  • parquets contrecollés (parement bois massif collé sur un support contreplaqué, en particules, MDF, etc.)
  • autres parquets à coller :
    • Parquets en bois de bout (constitués d’éléments parallélépipédiques dont le parement est en bois de bout. Ils ont généralement les chants à plats)
    • Lamelles sur chant (sont de forme parallélépipédique sans aucun autre usinage)

DECORS NORMALISES

Différents décors sont réalisables, en fonction du type de parquet :

  • à l’anglaise à coupe perdue : les lames sont disposées parallèlement, la jonction en bout est aléatoire
  • à l’anglaise à joints sur lambourdes : les lames sont disposées parallèlement, la jonction en bout se fait sur les lambourdes
  • à l’anglaise à coupe de pierre : les lames sont disposées parallèlement, la jonction en bout se fait de façon régulière alternativement
  • à bâtons rompus : les lames sont disposées perpendiculairement entre elles, suivant un angle de 45° par rapport aux directions des parois ou des lambourdes
  • en point de Hongrie : les lames sont coupées en bout suivant un angle de 45° ou 60° et formant des travées parallèles entre elles

CLASSEMENT DE DURETE DES BOIS:

Quatre classes conventionnelles ont été retenues. Le tableau suivant indique pour les essences de bois les plus utilisées, la classe de dureté correspondante :

Essence

Classe de dureté

Aulne
Epicéa

Pin sylvestre
Sapin

A
dureté Brinell
entre 10 et 20 N/mm²

Bouleau
Bossé
Châtaignier
Mélèze
Merisier

Noyer
Pin maritime
Sipo
Teck

B
dureté Brinell
entre 20 et 30 N/mm²

Afrormosia
Angélique
Charme
Chêne
Erable
Eucalyptus
Frêne

Hêtre
Iroko
Makoré
Moabi
Movingui
Orme

C
dureté Brinell
entre 30 et 40 N/mm²

Cabreuva
Doussié
Ipé

Jatoba
Merbau
Wengé

D
dureté Brinell
> 40 N/mm²